Un « Cycliste solaire » partage son aventure avec des écoliers

21 janvier 2018
Voiture solaire

A l’image des projets pédagogiques menés autour de la course du Vendée Globe, Le SunTrip constitue un formidable support qui illustre la nécessité de recourir à différents savoirs disciplinaires pour développer la culture technologique qui permet de mieux comprendre la réalité et la complexité du monde dans lequel nous vivons,truffé d’objets techniques de plus en plus nombreux.

Ce projet de voyage en vélo solaire, unique au monde et porteur de valeurs d’avenir universelles notamment en lien avec l’éducation au développement durable (la préparation tout au long de l’année et la course proprement dite dont le départ aura lieu le 15 juin de Lyon) sert de support cette année à plus de 20 classes dans les écoles primaires des Hautes-Pyrénées.

Couplé avec les défis Solaire de l’association Planète Sciences, il devient un prétexte pour enseigner non seulement les sciences et la technologie mais aussi les lettres, les mathématiques, les sciences humaines et l’anglais auprès des élèves.

Les vélos solaires de l’équipe « Eco Sunriders » constituent en quelque sorte le trait d’union depuis l’école élémentaire jusqu’à l’université.  En effet, les étudiants de l’ IUT de Tarbes – Université Paul Sabatier participent à la conception ainsi qu’à la fabrication de plusieurs des éléments du tandem solaire « TwinDragonfly » des activités assez proches de celles conduite par les « petits » pour fabriquer leur voiture solaire.

La vidéo du reportage

Quelques dessins d'enfants

L' article du journaliste Emmanuel Wat

Bricoleur dans l’âme, Bernard Cauquil fait partie des pionniers du vélo solaire en France. En 2015, il avait parcouru 7000 km en 25 jours lors d’un périple entre l’Italie, les Balkans et la Turquie et remporté du même coup la 3e édition du Sun Trip, une course de vélos solaires sans équivalent.


Le cycliste utilise le véhicule solaire comme support d’enseignement. Avec ses étudiants mais aussi dans des écoles des Hautes Pyrénées, à Lannemezan et Tournay.

Le tricycle à assistance électrique est équipé d’un panneau photovoltaïque pour augmenter ses performances. L’engin est un excellent support à l’éducation au développement durable.

Ce projet est en lien avec les « Défis Solaires », une manifestation organisée par Planète Sciences. Les élèves fabriquent un petit véhicule solaire (sans passager) qui participera fin mai à un challenge inter-écoles.

Mais c’est le modèle grandeur nature qui mobilise le plus d’énergie chez Bernard Cauquil. L’enseignant prépare sa nouvelle participation à l’épreuve du Sun Trip.

Le départ est prévu en juin 2018. La course partira de Lyon en direction de Canton à travers 10 pays, un parcours de 12.000 kms. Cette fois, le concurrent s’élancera à bord d’un nouveau tandem solaire, en compagnie de son fils, vers l’empire du Milieu.

Laisser un commentaire

* Veuillez compléter tous les champs correctement